L’Afrique du Sud au Purgatoire : Bruce Clarke sur les cimaises et Kelvin Joël en cuisine

Le Purgatoire - 54 ParadisLe Purgatoire-54 Paradis est un cocktail étonnant dont les deux ingrédients sont  l’art contemporain et la cuisine.

Créé par le chef Alain Cirelli, ce loft événementiel est un lieu de vie et de fête, un espace de création culinaire, de recherche de découverte et de rencontres autour  l’univers de la cuisine. Ses maîtres-mots ? Délice, inventivité et convivialité.

Actuellement et jusqu’au 12 octobre, le Purgatoire-54 Paradis met l’Afrique du Sud à l’honneur. Côté galerie, il accueille « Precarious lives », une exposition de Bruce Clarke, artiste peintre sud africain et côté cuisine il propose des cours animés par Kelvin Joël, chef et co-fondateur d’un atelier de cuisine à Johannesburg.

Les œuvres de Bruce Clarke qui sont présentées ici sont des grands formats. Il déconstruit et rassemble le réel avec des lavis d’encres et d’aquarelles, de l’acrylique diluée à l’extrême, des fragments de journaux et collages d’affiches déchirées. Bruce Clarke est un artiste engagé et son œuvre est résolument politique.

Au vernissage de cette exposition, j’ai pu goûter une boisson typiquement sud-africaine : la Ginger Beer. Sans alcool mais très chargée en Gingembre. Un délice ! Le Chef Kelvin Joël, en résidence au Purgatoire pendant ces quelques jours anime des ateliers de sensibilisation à la gastronomie sud-africaine. Il est membre de l’association des Chefs d’Afrique du Sud, co-fondateur et chef de cuisine à l’école JHB Culinary and Pastry School à Johannesburg.

Le Purgatoire – 54 Paradis est une adresse à retenir et à faire connaître !
54 rue de Paradis, Paris 10°
www.le-purgatoire-paris.fr

La « South African Week » du Purgatoire-54 Paradis est programmée dans le cadre des Saisons Afrique du Sud-France 2012 & 2013
www.france-southafrica.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.