L’art de l’autoportrait

Benoit Sapiro devant l'autoportrait d'Edmund Kesting
Benoit Sapiro devant l’autoportrait d’Edmund Kesting

Jusqu’au 23 novembre, l’exposition « Autoportraits 1929-2010 » à la Galerie le Minotaure offre un regard passionnant sur cet exercice.
Erwin Blumenfeld, Edmund Kesting, Martha Hoepffner, Geza Vandor, Umbo, Man Ray, Léon Herschtritt, Alexandre Vitkine, René Ahrlé, Tato, Theodaure Brauner, André Steiner, Isle Bing, Pierre Molinier, Jean-Michel Fauquet, Mohamed Camara, Thomas Ruff : tous ces artistes se sont livrés au même exercice de l’autoportrait avec une approche radicalement différente les uns des autres.

Dans le journal édité par la galerie à l’occasion de cette exposition, l’historienne d’art Helen Adkins en donne toutes les clés, à commencer par celle-ci « Un autoportrait implique automatiquement une surface reflétante, un miroir, un verre, un cristal, un métal poli par exemple. Pour le peintre, c’est la magie de capter le soi, l’âme derrière les traits du visage, à la force de son pinceau. L’appareil photo, lui, enregistre de par sa nature, une dualité de l’image :
– la réalité et la perception de cette réalité
– l’interprétation de la prise de vue est ici partagée entre l’artiste et la technique et non fruit unique de la subjectivité du créateur » (Pour feuilleter l’intégralité du journal cliquer ici)

Je vous laisse découvrir cette superbe exposition en vidéo et en photos. Mais cela ne remplace pas une visite à la galerie !

Autoportraits 1929-2010
Exposition dans le cadre du 3° Festival Photo Saint-Germain-des-Prés, sur le thème « Visages et corps »
Galerie le Minotaure
2 rue des Beaux Arts, Paris 6°
www.galerie-leminotaure.com
Suivre l’actualité de la galerie sur facebook et twitter

Un commentaire sur “L’art de l’autoportrait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.