Une chevauchée colorée sur les traces du « Cavalier Bleu », Janos Mattis Teutsch

A partir du 15 octobre, au Musée d’Orsay, des œuvres de János Mattis Teutsch seront à l’honneur lors de l’exposition « Allegro Barbaro : Béla Bartók et la modernité hongroise 1905-1920 »,  exposition qui cherche à faire revivre ce dialogue fécond entre la musique et les arts dans la Hongrie du début du 20° siècle.

En revanche, dès demain à 14 heures, cette figure emblématique de l’avant-garde hongroise se découvrira, pour la première fois en France depuis 1925, dans deux galeries du 6° arrondissement : à la Galerie Le Minotaure et à la Galerie Alain Le Gaillard.

Au programme de Janos Mattis Teutsch « Le cavalier bleu » : tableaux, dessins, sculptures et linogravures des origines de l’abstraction jusqu’au constructivisme. Cette exposition est réalisée en collaboration avec la Galerie Missionart, qui fut à l’origine de l’exposition « Mattis Teutsch et Le Cavalier Bleu » en 2001 à la Galerie Nationale Hongroise de Budapest et au Haus der Kunst de Munich

Janos Mattis Teutsch « Le cavalier bleu »
Du 5 octobre au 30 novembre 2013

Galerie Le Minotaure,  2 rue des Beaux Arts, Paris 6°, www.galerie-leminotaure.com
Galerie Alain Le Gaillard, 19 rue Mazarine, Paris 6°, www.alainlegaillard.com

.Mattis Teutsch galerie Le minotaure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.