Antoine Laurentin présente František Kupka à Paris et Antoni Tàpies à Bruxelles

Antoine Laurentin présente actuellement deux expositions monographiques : František Kupka à Paris et Antoni Tàpies, à Bruxelles

L’un était tchèque, l’autre, calalan.
Pionnier de l’abstraction, le premier a fait danser la couleur et dialoguer le noir et le blanc.
Figure de l’avant-garde espagnole, le second s’est emparé de la matière, a apprivoisé le sable, et griffé la peinture…

Kupka et Tapies, exposition Galerie Antoine Laurentin

A Paris, l’œuvre de František Kupka enchante les collectionneurs qui se bousculent Quai Voltaire depuis les premiers jours de septembre. « Une exposition de qualité muséale » selon la presse qui n’a pas retenu ses compliments ! Antoine Laurentin présente cet artiste depuis longtemps. Je me souviens de quelques pièces, cette année, dans sa sélection pour le Salon du dessin ou encore pour la Tefaf…
L’ensemble d’œuvres sur papier à voir actuellement à Paris date des années 1910 aux années 1930 et montre l’aboutissement des recherches de František Kupka : le passage à l’abstraction, l’étude des rapports entre le noir et le blanc et également ses compositions marquées par l’industrialisation ou encore inspirées par le Jazz.

 

A Bruxelles, l’hommage à Antoni Tàpiès a ouvert ses portes dans l’ambiance chaleureuse des galeries du Sablon qui étaient à la fête pour BAS – Brussels Art Square. Il s’agit de la première exposition monographie consacrée à Antoni Tàpies en galerie en Belgique.
Le soir du vernissage, j’ai passé beaucoup de temps devant le « Petit ovale blanc », œuvre dite en « technique mixte sur toile ». Elle est comme un dessin dans le sable mouillé. J’attendais presque la vague qui allait venir effacer les empreintes de l’artiste…

Le critique d’art Roger-Pierre Turine qui a signé la préface du catalogue de cette exposition raconte comment, en 1967, il est resté de marbre devant l’oeuvre de Tàpies exposée à la Galerie Louis Leiris; il n’a compris que plus tard… « J’en saisi l’ampleur quelques temps après. Tàpies m’a révolutionné l’entendement. Sa fondation de Barcelone m’est devenue un havre régulier ».

 

Frantisek Kupka / Œuvres sur papier des années 1910 – 1930
Galerie Antoine Laurentin
23 Quai Voltaire, 75007 Paris
Du 8 septembre au 22 octobre 2016

Hommage à Antoni Tàpies / Peintures, Dessins & Estampes
Laurentin Gallery
rue Ernest Allard 43, 1000 Bruxelles
Du 23 septembre 2016 au 14 janvier 2017

www.galerie-laurentin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.