La poésie de Roveri

Hasard du calendrier, ma visite de la semaine est consacrée à un artiste qui a pour matériaux de prédilection le bois… et le métal : Gérard Roveri.

Gérard Roveri est représenté depuis plus de 20 ans par Jean-Luc Méchiche. Il lui consacre une grande exposition jusqu’à la fin du mois de juillet.
C’est un sculpteur qui a commencé sa carrière par l’illustration publicitaire, la mode puis la décoration. En 1990, il décide de se consacrer à la peinture puis à la sculpture. Ses œuvres figurent aujourd’hui dans de grandes collections privées en France, Allemagne , Belgique, Italie, au Japon, aux Etats-Unis, Mexique, Brésil…

L’exposition se répartit sur les trois niveaux de la galerie. Comme à son habitude, Jean-Luc Méchiche a mis les oeuvres en scène parmi quelques pièces d’autres artistes plus classiques.
« Tout ne se mélange pas, il faut un esprit, une démarche, des affinités » dit-il. « Ce qui m’intéresse, ce sont des oeuvres qui ont une certaine force, une vérité. Les oeuvres de Gérard Roveri ne dénotent pas à côté de pièces que l’on pourrait voir dans des musées ».

Les sculptures de Gérard Roveri sont des totems, des boucliers, des formes végétales et des pirogues. Les couleurs primaires claquent et s’effacent parfois devant des tonalités très minérales. Le métal est froissé, plié comme un origami ou perforé, façonné dans son épaisseur à la manière de scarifications. Le bois des totems, bien que coloré, semble  façonné par les ans.

L’approche de  Jean-Luc Méchiche est un travail à long terme avec des collectionneurs. Ses artistes ne s’inscrivent pas dans un marché spéculatif : « La vraie démarche du collectionneur n’est pas la spéculation. Sa motivation est l’envie de l’oeuvre, le plaisir de vivre avec elle. » Pour illustrer les coups de coeurs que des collectionneurs ont pu avoir pour le travail de Gérard Roveri, Jean-Luc Méchiche se souvient d’une dame très élégante, venue pour la première fois dans sa galerie qui a acheté en une seule visite 8 oeuvres de l’artiste.

Entre deux photos, j’ai questionné Jean-Luc Méchiche sur l’âge Gérard Roveri.
Je vous laisse apprécier  sa réponse  : « Un artiste est jeune, quelque soit son âge ».

Galerie Jean-Luc Méchiche
182 rue du Faubourg Saint-Honoré, Paris 8°
www.jeanlucmechiche.com

Jean-Luc Méchiche et Claire Larroquette présentent dans leur galerie une sélection de peintures et sculptures modernes et contemporaines, des pièces d’art primitif et d’archéologie chinoise.
Un bureau d’études d’architecture intérieure et de design de mobilier complète l’activité de la galerie.

Gérard Roveri
Ses oeuvres sont exposées en permanence à la galerie Jean-Luc Méchiche.
Ses réalisations monumentales « Pirogues » ont également été exposées dans les jardins du Casino de Monaco avant d’être achetées par la ville de Bagneux pour son futur parc François Mitterrand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.