« Nouvelles Vagues » en 3 vernissages

Oui, 3 vernissages seulement sur les 31 qui avaient lieu ce soir, mais ce n’est déjà pas si mal !
A la galerie Le Minotaure tout d’abord, où les artistes présents ont eu la gentillesse de prendre la pose avec Mathieu Mercier (Commissaire de l’exposition) et Benoit Sapiro, le maître des lieux.

Avec Armelle Malvoisin, rencontrée à la galerie Le Minotaure, je ne suis aventurée à quelques mètres, rue de Seine, chez Georges-Philippe et Nathalie Vallois. Leur commissaire d’exposition Albertine de Galbert a imaginé une exposition intitulée « La distance juste ». Coup de coeur pour un mur de baisers en rouge à lèvres de Paulina Silva Hauyon & Walter Andrade : « La esquinta es mi corazon » (Le coin est mon coeur).

Un peu plus loin, rue Bonaparte, à la Galerie 1900-2000, une exposition pensée par Laurent Grasso : « Purkinje Effect ». « J’ai imaginé une exposition faite d’oeuvres autour de la nuit, de spectres, de visages que l’on reconnait, un monde parallèle de rêverie élaboré de manière très intuitive » dit-il dans le dossier de presse. Et c’est précisément ce que l’on perçoit en tant que visiteur.
Pour voir les photos du galeriste Marcel Fleiss avec Laurent Grasso et quelques une de ces oeuvres étonnantes, je vous invite à suivre le compte twitter d’Armelle  : @ARTscriptor , en attendant son blog culturel prévu en septembre prochain…

Galerie le Minotaure, 2 rue des Beaux Arts, Paris 6° / www.galerie-leminotaure.com
Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois, 36 rue de Seine, Paris 6° / www.galerie-vallois.com
Galerie 1900-2000, 8 rue Bonaparte, Paris 6° / www.galerie1900-2000.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.