Au rendez-vous des audacieux… Galerie Antoine Laurentin

Pour fédérer ses 120 antiquaires et galeries d’art, le Carré Rive Gauche a placé sa dernière édition sous le thème de l’audace. Depuis maintenant quelques années, à chaque nocturne du Carré, je commence toujours ma visite par la galerie d’Antoine Laurentin, quai Voltaire.
Cette petite habitude tient sans doute à ce que je suis sensible aux artistes qu’il défend ,  qu’ il y a toujours une excellente ambiance dans ses murs et que son accueil est toujours aussi chaleureux !

Sous le titre « 1910 – 2010 : le temps de toutes les audaces »,  Antoine Laurentin et sa collaboratrice Caroline Jouquey Graziani ont choisi de montrer une sélection d’artistes « carrément audacieux » pour leur époque :
1910-1920 : Le cubisme de Jean Lurçat avec ses paysages aux couleurs de Cézanne
1920-1930 : Frantisek Kupka et les débuts de l’abstraction ; Fernand Léger et le purisme
1930-1940 : L’engagement de Gonzalez
1940-1950 : Le retour à la Figuration de Jean Hélion
1950-1960 : La non figuration sur fond noir de Lanskoy
Et enfin, pour les années 2000, des œuvres de Françoise Pétrovitch douce et étrange à la fois.

Je me suis donc glissée parmi les invités – venus nombreux malgré la pluie – pour essayer de capter quelques images.
Hélas, toutes les oeuvres ne sont pas sur mon film, et comme vous ne pourrez qu’avoir envie d’en voir plus, je vous note l’adresse : 23 quai Voltaire, Paris 7° !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.